Participez au programme !

Économie & Commerce, 3 Thèmes, 9 propositions

Un Projet Ambitieux, Collaboratif, Réaliste et Durable.

Notre équipe a l’ambition d’imaginer, avec l’aide de tous les tourangeaux, la ville d’aujourd’hui et de demain. Même si l’endettement de notre ville limite les capacités d’investissement, toutes les actions que nous proposons visent d’abord à dynamiser l’attractivité et l’économie de notre Ville.
Pour cela, nous formulons 9 propositions afin de développer le commerce de proximité, de développer l’artisanat local et l’implantation d’entreprises et, enfin, de développer le tourisme.

Commerce de Proximité

Artisanat & Entreprises

Patrimoine & Tourisme


Développer le Commerce de Proximité

1. Réformer la tarification du stationnement et des transports en commun pour favoriser l’accès des tourangeaux au centre-ville tout en préservant l’environnement

  • Pour le stationnement en voirie, nous proposons la gratuité de la première ½ heure la semaine ainsi que la gratuité le samedi après-midi (à partir de midi).
  • Nous mettrons en place une tarification différenciée pour certaines professions : les professionnels de santé qui ont leur cabinet ou leur résidence à Tours et une offre adaptée sera également proposée pour les artisans qui effectuent des chantiers en ville.
  • Parallèlement, nous proposons d’instaurer la gratuité pour le week-end pour les transports en commun. Dans ce cadre, il faudra adapter les tarifs actuels pour ne pas défavoriser les abonnés au réseau.
  • Enfin, nous élaborerons un plan de stationnement global avec en particulier la mise en valeur des parkings relais et des places disponibles du parc de stationnement de la ville. Une concertation sera menée avec les bailleurs des parkings souterrains fléchage et affichage des places disponibles) pour trouver des solutions attractives aux usagers des commerces de proximité (ex. le parking de Monoprix gratuit pendant 1h).

2. Réaliser un nouveau projet de modernisation et d’embellissement des Halles de Tours

Il ressort des réunions et entretiens avec les commerçants et riverains des Halles que le projet actuel est démesuré, irréaliste financièrement et il menace directement la survie des commerces. Nous avons commencé à travailler sur un projet de qualité, éco-responsable qui améliorera le bien-être des habitants et modernisera les commerces des Halles et ceux du marché voisin. Les Halles de Tours ne doivent pas devenir un centre commercial !
Il devra intégrer des activités économiques dans les étages et un parking souterrain dédié aux visiteurs. Cette concertation, cette co-construction devra encore s’approfondir pour aboutir à un projet sérieux financièrement et accepté de tous. Intégration Cité de la Gastronomie.

3. Limiter l’inflation des baux commerciaux en mettant en place une foncière immobilière

Cette structure permettra d’acheter des locaux dans tous les programmes de la ville de Tours, locaux qui seront ensuite mis à disposition à des tarifs compétitifs aux commerçants de proximité afin de favoriser l’installation de nouveaux commerçants.
En complément, une charte pourrait être mise en place pour favoriser les commerces respectant des critères de diversité et de transition écologique.

4. Intensifier les actions d’embellissement des places et d’implantation de marchés

  • L’objectif est d’embellir la ville, en végétalisant davantage ces espaces urbains pour le bien-être de tous, mais aussi de favoriser l’attrait et l’accès aux commerces et aux services. Toute la ville est concernée : le centre, l’est, l’ouest, le nord et le sud et une concertation sera mise en place avec les professionnels. L’embellissement des places constituera une préoccupation constante de notre action municipale. Sans être exhaustif, cette action concernera notamment les places de la Résistance, de Montconseil, de la gare de Tours, la place Dublineau, place Beaujardin, place Miquel etc.
  • Un plan global sera mis en place pour favoriser l’accueil des professionnels et des clients sur les marchés : Mise en valeur d’un espace « circuits courts / Producteurs bio sur les marchés, dynamisation du marché aux fleurs avec des tarifs privilégiés pour les producteurs locaux et l’organisation des grandes manifestations comme la foire à l’ail ou la grande braderie.
  • Enfin, nous inciterons à l’implantation de marchés dans les nouveaux quartiers résidentiels (Monconseil, 2 Lions etc.). Il conviendra aussi de favoriser l’implantation de commerces de proximité dans le quartier des 2 Lions.

Favoriser l’Artisanat Local et l’implantation des Entreprises

5. Créer une « Cité des Artisans »

Nous proposons la création d’un espace dédié, « La cité des artisans » pouvant servir de « vitrine » (ventes, création de prix, évènements) et de « moteur » (conseils à l’installation, à l’exportation, au markéting numérique). Cet espace pourrait être intégrer au projet du Haut de la rue National (partie sud-ouest). Il pourrait ainsi bénéficier de la proximité du musée du compagnonnage (et du « cloître » pour des évènements). Une partie « commerciale » réservée par la foncière immobilière à des regroupements d’artisans/créateurs Tourangeaux pourrait être envisagée dans la partie commerciale du projet immobilier actuel. Ce projet permettrait d’enrichir le projet du haut de la rue Nationale. Une galerie d’art pourrait également être envisagée en complément du CCOD pour offrir des débouchés à nos artistes.

6. Ouvrir une « Maison des Entreprises »

  • La mise en place d’une « Maison des Entreprises », qui s’appuiera sur les forces vives et les acteurs de l’économie locale, aura pour mission d’attirer de nouvelles entreprises et les accompagner dans leur mutation. Elle visera en particulier à attirer les entrepreneurs d’Ile-de-France recherchant un « cadre de vie » et des conditions financières favorables à porter des marchés parisiens. Le cas échéant, ce projet pourrait-être positionné sur l’Ilot Vinci dans le cadre d’un projet plus large. Dans l’alignement de la gare et de l’arrêt de Tram, pourrait prendre le nom de « Quai des entreprises ».
  • En outre, cette « Maison des entreprises », conçue comme un centre de ressources, aura également pour mission d’implanter (d’irriguer) au sein des quartiers un réseau de pépinières d’entreprises (tel Mame). L’objectif est de favoriser auprès des populations « éloignées » de l’environnement économique l’esprit d’entreprise (start-up, etc.). Enfin, elle permettra de soutenir et déployer des espaces de travail collaboratifs en périphérie du centre-ville (ex : Quartier caserne Chauveau, aéroport, Grandmont, en particulier tous les sites universitaires propices à l’émergence de projet).

Valoriser notre Patrimoine et développer le Tourisme

Développer l’offre touristique permet d’atteindre plusieurs objectifs : Des retombées économiques importantes (emplois, débouchés commerciaux pour nos produits) et l’augmentation de l’offre culture / loisirs accessible aux tourangeaux.

7. Structurer et développer notre offre touristique

  • Utilisation systématique du label « Loire Valley » connu dans le monde entier (Tours doit devenir La porte d’entrée du Val de Loire).
  • Développement de l’offre touristique : parcours touristiques (en particulier avec la Loire et le Cher à vélo, ou les Gabarres), jardins remarquables, lieux insolites, lieux panoramiques accessibles (bibliothèque municipale, Tour Charlemagne),
  • Créer une Vallée de la gastronomie. Ce projet de « vallée de la gastronomie » en serait d’ailleurs le prolongement naturel de la Cité de la Gastronomie tout en lui donnant un nouvel essor. Avec les autres régions ou coule la Loire (et le Cher), nous pourrions lancer cette initiative à l’instar de ce qui a été réalisé dans d’autres régions de France. Cette nouvelle « destination » s’accompagnerait d’un label, d’une charte qualité et d’opérations de promotion touristiques.

8. Développer un schéma directeur pour l’avenir de l’aéroport de Tours

  • Associer la population à la réflexion en cours sur l’avenir de l’aéroport qui devra être débattu le plus largement possible avec la population, et pas seulement celle de Tours Nord. Les communes riveraines de l’Est devraient être associées afin de profiter de la réflexion sur cette portion de territoire pour réduire la coupure territoriale créée par l’A10.
  • Réaffirmer son ambition internationale, compte tenu de l’impact de l’aéroport dans l’équilibre de la métropole, tant en termes de connexion, d’outil touristique et de maillon indispensable pour le convoi des greffes du CHU. Ainsi il faudra chercher à diversifier les compagnies aériennes présentes à Tours : il faudra d’abord s’atteler à diversifier les compagnies aériennes présentes à Tours (le contrat avec Ryanair se termine en 2025).
  • Engager une réflexion globale pour l’aménagement de la zone de l’aéroport qui jouxte trois communes riveraines de Tours. Le départ de l’école de chasse en 2021 va bientôt libérer 230 hectares dans la zone de l’aéroport portant la réserve foncière de la Métropole à 600 hectares. Il s’agit d’une opportunité importante pour le développement économique de notre ville pour développer une plateforme d’innovations tout en garantissant une neutralité carbone. Le développement de l’aéroport devra surtout prendre en compte la qualité de vie des habitants de Tours Nord et des communes voisines.

9. Adapter les transports en commun pour l’accueil des touristes

  • Mettre en place une navette gratuite à disposition des passagers pour rejoindre le tramway ou du tramway (coût élevé), pour rejoindre l’aéroport (Eléments de réflexion à voir sur le de transport urbain de l’axe « Transition écologique).
  • Instaurer une navette régulière entre les gares de Tours et de Saint-Pierre et faire de Tours un lieu stratégique sur le parcours de la Loire à Vélo (avec par exemple des vélos à hydrogène),
  • Instaurer une tarification plus adaptée au Tourisme pour le transport urbain en créant un Pass touristique.

Voir le Programme Complet

Vous êtes déjà 877 à avoir contribué !

Plateforme Collaborative

Participez à notre programme pour les élections de 2020 !

N'hesitez pas à soumettre vos idées pour améliorer l'attractivité de notre ville.
Toutes vos contributions seront prises en compte et analysées. Nous ajouterons les meilleures d’entre elles à notre programme.

(*Champs obligatoires)







OuiNon

Économie & CommerceTransition ÉcologiqueCohésion SocialeCulture & UniversitésDémocratie Participative


Afin de traiter votre demande de contact, nous collectons des données personnelles : nom, prénom, e-mail et téléphone. Votre consentement est nécessaire. Autoriser

Conformément à la loi n°2018-493 du 20 juin 2018 relative à la protection des données personnelles, nous vous informons sur les données collectées : type, finalité et durée de conservation. Pour en savoir plus, consultez notre page Mentions Légales.